Episode 3 

SINGLETASKING

Découvre le livre de Devora Zak, une consultante en leadership. L’auteure nous partage à travers son ouvrage les dangers du Multitasking pour notre santé mentale, notre productivité et notre relation avec les autres ! Il est l’heure de passer au Singletasking ! 

Hosts 

Safaa 

Ressources

Singletasking

Vidéos à visionner

 

 

A propos de l’épisode

Salut ma cops j’espère que tu vis ta meilleure vie ! Bienvenue dans le cercle de lecture, le club privé qui t’encourage à lire ! Aujourd’hui on va parler d’une pratique banalisée qu’on fait toute mais qui peut être dangereuse pour nous , les autres et nos projets. J’ai éclaté le podcast en 7 leçons marquantes le podcast promet d’être super intéressant et riches d’enseignements mais n’oublie jamais écouter et apprendre c’est bien mais rien ne vaut le passage à l’action et c’est toi seul qui en est capable ! Si tu as lu le livre je t’invite à nous partager ton résumé et tes leçons dans le groupe privé pour avoir encore plus de matière ! Excellente écoute à toi !

Est-ce que toi aussi tu fais partie de la team de ceux qui font plusieurs tâches à la fois pour gagner soi-disant du temps ? Repasser son linge et en même temps regarder ta série préféré ou encore pire conduire et texter en même temps, texter pendant que tu manges ? Regarder tes mails pendant que tu travailles moi je fais clairement partie de ces gens qui font trop de choses à la fois et ce n’est pas aussi bien qu’on le pense. Dans ce livre écrit par Devora Zak une consultante en leadership. L’auteure nous partage dans cet ouvrage les mythes de productivité autours du Multitasking autrement appelé multi tâches elle nous montre que Le mono tâche permet d’être beaucoup plus concentrée et donc beaucoup plus productive en réalité.

Le multitâche peut sembler super efficace pour les personnes qui veulent être productives. En réalité faire plusieurs choses à la fois diminues ta concentration et au final tu ne fais rien de bien. Note à moi-même il est temps d’apprendre à faire une tache et seulement une seule à la fois, tu peux partager tes meilleurs conseils dans le groupe pour aider les gens comme moi à se concentrer sur une seule tâche à la fois je me ferais une joie de te lire.

Comment se détacher du Multitasking pour une vie en Singletasking c’est ce qu’on va voir tout de suite !

Point 1 :  Le mtultitâche tue la productivité 

Qui croit qu’en faisant 10 choses à la fois sera plus productive lève la main ! Moi je lève les deux et c’est pour ça que j’avais envie d’aborder ce sujet car il m’a porté préjudice.
En fait, il n’y a pas vraiment pas de multitâches. Comme l’a montré le Dr Eyal Ophir, un neuroscientifique de l’Université de Stanford. Il a fait une étude sur le sujet et a démontré le fait que notre cerveau est tout simplement incapable de se concentrer sur plusieurs choses en simultané ; le multitasking nécessite une énorme quantité d’énergie dans le cerveau qui peut nous épuiser et nous désorienter. Mais si nous nous engageons dans une seule tâche notre concentration est plus élevée et nous sommes plus productive. Parce qu’on est sur une seule tâche à fond.
Une attention partagée entre différentes tâches rend plus difficile la gestion des données entrantes, car elle entrave le traitement des informations dans notre mémoire à court et à long terme. C’est dans une étude de Harvard menée en 2011 que cela a été démontré. Ils ont examiné la relation entre le multitâche et la performance académique. L’étude a révélé que nos fonctions cognitives, en particulier dans notre mémoire, deviennent de plus en plus limitées lors du multitâche.

Le multitâche tue notre cerveau et peut même nous tuer dans la vraie vie par exemple : Conduire et texter c’est du multitasking, c’est super dangereux parce que nous ne sommes ni concentré sur la route ni sur la conduite, ni sur le SMS.
Une chose à la fois !

Point 2 : Notre cerveau est anti-multitâche

Le multitâche peut endommager le cerveau ; oui faire pleins de choses à la fois n’a rien de bon en réalité. Lorsque tu effectues trop de tâches en même temps, une surstimulation constante et le stress associé à cette surstimulation font rétrécir la matière grise de ton cortex préfrontal ( c’est la partie du cerveau responsable de la pensée complexe.)
Quand tu essaies de faire pleins de choses à la fois comme parler à ta copine en faisant tes devoir, tout en mangeant tes céréales ton cerveau libère une hormone du stress appelée cortisol. Cette hormone réduit considérablement ta capacité à accomplir efficacement l’une des tâches que tu souhaites accomplir et participe à la dégénérescence de tes neurones qui travaillent dur dans ton cerveau.
C’est pour toutes ces raisons que le singletasking est à privilégier. Ce qu’il faut comprendre c’est que ce n’est que lorsque tu es pleinement absorbée par la tâche à accomplir que tu peux entrer dans ce que le psychologue de renommée mondiale Mihály Csíkszentmihályi appelle l’ état de flux : une zone d’immersion et de concentration complètes.
On a un exemple marquant d’état de flux expérimenté par le gardien de but Tim Howard a connu lors d’un match de 2014 entre les États-Unis et la Belgique. Il a réussi à atteindre le record de 16 arrêts il a donc été interrogé pour cette performance et il a déclaré que tout disparaissait de sa tête quand il était sur le terrain et qu’il se concentrait sur une seule chose : arrêter les ballons
Je pense que tu l’as compris faire du multitasking ça n’apporte rien de bon, en effet, nous avons l’impression d’être productive mais en réalité c’est tout le contraire qui se produit et notre cerveau en subit les conséquences on va donc essayer de comprendre comment se mettre au singletasking ?

 

Point 3 :  Comment rester concentrée ? 

Le multitasking n’est pas forcement que le fait de faire plusieurs choses en même il consiste aussi à penser à plusieurs choses en faisant une tâche ou une action. Ces petites pensées vont s’immiscer dans ton cerveau et tu ne seras pas concentrée à 100% dans l’action que tu souhaites faire. Prends le temps de souffler, prendre l’air pour te vider la tête si tu lances dans une tâche lourde moi j’utilise la technique du Pomodoro je me concentre à fond pendant 25 minutes sur une action et je m’octroie 5 min de pause dans le 25 minutes je jette tout ce qu’il y’a dans ma tête je lance le chrono et je me lance à fond.
La méditation est également une méthode efficace pour préparer son cerveau à être concentré.
Dans son livre Devora Zak nous dit que pour éviter le multitasking il faut commencer par éviter les sources de distraction qui risquent de nous déconcentrer. Si tu as l’habitude d’aller sur ton téléphone pendant que tu travailles tu peux le mettre en mode avion dans un tiroir loin de toi, tu peux désactiver les notifications, l’éteindre.
Tu peux télécharger des applications pour bloquer certaines pages et certains réseaux sociaux. Si tu es très sollicitée tu peux noter sur la porte de ta chambre « ne pas déranger » pour travailler sereinement sans être dérangé !

 

Point 4 :  Technique pour ne pas sombrer dans le multitâche 

Maintenant qu’on sait à peu près comment limiter le multitâche on va se concentrer sur ce qu’on veut à savoir être mono-tâche !
La première méthode partagée tirée du livre est la technique du Batch Work. En gros tu combines toutes les activités et tâches similaires dans un seul groupe et dans un seul créneau ça va te permettre de travailler plus efficacement. J’ai testé cette méthode et franchement elle est top j’essaie d’organiser mes journées comme ça.
Cette méthode peut t’aider à travailler plus efficacement.
Pour ça il faut que tu commences par identifier les tâches qui nécessitent des méthodes similaires, puis les regrouper tu peux faire une liste par groupe d’actions. Ensuite, tu vas planifier et prioriser tes lots dans ton agenda ou planner.

Par exemple, tu peux regrouper toutes les tâches qui impliquent de passer des appels ou de skyper dans un « lot » que tu bloques dans ton agenda et que tu ne feras pas en même temps mais dans la même période. Tu peux ensuite créer un LOT spécial rédaction où tu vas regrouper toutes les activités liées à l’écriture comme les mails, compte-rendu, résumé etc
Dans le monde du projet et de l’entrepreuneuriat il y’a toujouuuuurs des imprévus, alors il faut les préparer.
Il faut toujours prévoir dans son agenda une période ou un créneau en cas d’imprévu. En cas d’appel imprévu, un incident soudain et important ne perturbera pas toute ta routine et ton organisation.

Point 5 :  Le Singletasking améliore les compétences sociales 

Au-delà d’améliorer notre productivité, le singletasking permet également d’améliorer et de développer nos compétences sociales.
Par exemple nous avons toute été confrontée à une personne avec qui on parle mais qui ne nous écoute pas parce qu’elle fait autre chose. Après cela on se sent un peu gênée et bête, cette situation est évitée lorsqu’on fait du single tasking, si une personne te parle tu es à 100% avec elle concentrée avec ce ces propos et tu peux ainsi avoir des connexions beaucoup plus profondes.

Une étude menée à l’université de Californie du Sud, dans laquelle des hauts cadres ont été interrogés sur leur perception de l’utilisation des smartphones dans des contextes formels. Les personnes interrogées ont déclaré qu’une personne qui utilisait constamment son téléphone leur signale qu’elle manque d’attention, de respect et de maîtrise d’elle-même, ce qui entraîne une dépréciation globale.
En règle générale, Si tu réponds à des appels pendant une réunion ou que tu textes pendant une conversation, on te considèrera comme distraite et ton comportement comme inapproprié et irrespectueux.
L’écoute active, en revanche, est un signe de respect, car tu démontres à ton interlocuteur que tu apprécies l’échanges et que tu écoutes attentivement ce qu’il a à te partager.
L’auteur nous raconte une histoire entre l’un de ses clients et un ancien secrétaire d’état à savoir Henry Kissinger. Le client de l’auteur se souvient encore très bien de sa rencontre avec Kissinger même après 30 ans.
Pourquoi ? Tout simplement parce que Henry Kissinger à utilisé la technique du SingleTasking et lui a accordé toute son attention et concentration, il s’est réellement intéressé à la conversation et à ce que la personne disait. Cette courte rencontre a laissé une impression durable et si tu veux gagner en leadership et impacter positivement les gens c’est de ça dont il faut s’inspirer.

Point 6 : La productivité passe par le fait de prendre des pauses 

On connait le célèbre adage «Less is more » est c’est exactement le principe du single tasking et il est encore plus efficace si tu sais t’arrêter et faire des pauses
Le type de pause et la durée varient selon le type de travail que tu effectues. Par exemple, si tu travailles dans un endroit fermé, une belle promenade à l’extérieur pourrait te faire le plus grand bien. Il faut savoir donner à son cerveau des temps calme pour le requinquer. Prends le temps de te libérer de ton stress, et ne stress pas de te détendre. Prends le temps pour toi, pour poser à plat tes tracas.
Comme l’a souligné le Dr Ethan Kross de l’Université du Michigan, nous sommes très doués pour conseiller nos amis et les aider à surmonter leurs problèmes, et nous échouons généralement quand il s’agit de nos propres problèmes. Cela est dû aux nombreux biais égocentriques qui faussent notre image de soi et rendent difficile le changement de notre comportement.
Un esprit dispersé t’empêche de creuser profondément et d’avoir une vue nuancée et équilibrée des problèmes auxquels tu es confrontée. Il est donc essentiel de prendre le temps de l’autoréflexion. On culpabilise quand on se repose, quand on médite, quand on prend le temps de mettre à plat nos problèmes et quand on se relaxe parce qu’on pense que c’est improductif alors que pas du tout. Savoir prendre des pauses est productif et te permettra d’avancer encore mieux et plus vite dans tes tâches.

Point 7 : Vivre l’instant présent avec le Singletasking

Comme mentionné précédemment le SingleTasking à plusieurs avantages comme, être plus productive, concentrée, améliorer son leadership et ses relations sociales et permet aussi de laisser du temps pour prendre soin de sa santé mentale et réfléchir.

Dans une étude récente de Harvard impliquant plus de 2000 participants, les chercheurs ont découvert que les gens sont beaucoup plus heureux lorsqu’ils sont très engagés dans une seule tâche.
L’étude a également montré que les personnes qui ont tendance à avoir une faible capacité d’attention et facilement distraites ont tendance à être moins heureuses. Parce que ces personnes-là ne réussissent pas à se concentrer sur l’instant présent.
Joshua Bell, qui compte parmi les violonistes les plus respectés au monde, et il a participé à une expérience dans laquelle il a décidé de jouer six pièces de Bach dans une station de métro de Washington, DC. Pendant les 45 minutes qu’il a passé là-bas, seules quelques personnes ont décidé de s’arrêter pour écouter – la plupart étaient trop occupées à regarder leur téléphone.
Au cours de cette expérience, il a récolté 32 $ de dons et il a surtout remarqué qu’il y avait un groupe de personnes qui s’arrêtaient fréquemment pour écouter sa belle musique : les enfants !
Les jeunes enfants ne sont jamais multitâches ; ils ont encore la joie et l’émerveillement que la plupart d’entre nous ont malheureusement perdus. Alors regagnons notre âme d’enfant évitons de faire trop de choses à la foi au risque de perturber et endommager notre cerveau, concentrons-nous sur l’instants présent, sur ce qu’il se passe maintenant !

Résumé final

Le message clé de ce livre :

Contrairement à ce que nous pensons, la productivité ne s’arrête pas au fait de faire pleins de choses en même temps et avoir un emploi du temps blindé sans pause. Au contraire, la productivité se trouve dans l’exécution intelligente des tâches, à savoir faire une tâche unique à la fois hiérarchiser ses tâches et les exécuter une à une avec concentration et tranquillité.
Conseil Quick-win : Avant de te lancer dans la plannif de ta semaine prends le temps d’analyser les tâches que tu souhaites faire afin de déterminer ce qui est vraiment essentiel. Fais une liste qui décrit ces quelques tâches cruciales, ainsi que les nombreuses autres choses moins importantes dont tu dois t’occuper. Concentre-toi d’abord sur ce qui est urgent et important et regroupe tes tâches en lot que tu réaliseras le même jour ou dans le même créneau horaire.