Episode 9 

21 days to a big idea

Découvre le livre de Bryan Mattimore est notre meilleur guide pour booster notre créativité ! L’auteur nous partage une multitude de petites astuces pour trouver l’idée de génie et créer un business à notre service et au service des autres ! Excellente écoute ! 

 

Hosts 

Safaa 

Ressources

21 days to a big idea 

Vidéos à visionner

 

 

A propos de l’épisode

Salut ma cop j’espère que tu vis ta meilleure vie bienvenue sur ce premier podcast du mois de mars c’est notre dernier mois ensemble dans le cercle de lecture, j’espère que tu as apprécié ceux du mois de février et aujourd’hui je viens avec un résumé de livre super super intéressant que moi j’ai à doré c’est comment générer des idées comment développer sa créativité pour avoir des idées de Génie

Le livre s’intitule 21 days to a big idea et a été ecrit par Bryan mattimore c’est clairement un petit guide pour raviver notre esprit créatif, à la fin de ce podcast tu seras beaucoup plus attentive à ce qui t’entoure !

Quand on entend créativité en pense très vite aux grands artistes peintres, aux écrivains, aux musiciens on omet l’idée que lorsqu’on lance un business ou une idée de projet on peut faire appel à nos facultés créatives.

En effet, si nous voulons développer une excellente idée alors nous devons être créative ; si nous voulons transformer notre idée en un excellent produit, alors pareillement il faudra faire appel à notre créativité et pour le vendre facilement la créativité est encore de rigueur. On comprend bien que le business et la créativité sont étroitement liés.

Dans ce livre l’auteur nous partage des astuces pour nous aider à trouver facilement de nouvelles idées d’entreprises et comment réinventer les anciennes j’ai structuré le podcast en 7 parties .  Excellente écoute à toi !

Point 1 : Brainstormer pour laisser libre cours à ta créativité et identifier tes passions.

Pour lutter contre le syndrome de la page blanche qui est très démotivant et nous invite à la procrastination, il existe une méthode : Le brainstorming.

En effet, certains des plus grands génies scientifiques du monde comme Thomas Edison, l’inventeur de l’ampoule électrique ont utilisé la technique du brainstorming pour lancer leurs plus grandes idées.

On a constaté que dans un de ses cahiers datant du 3 janvier 1888, il y’avait une liste de plus de 100 idées qu’Edison avait noté dans l’espoir de trouver l’invention qu’il voulait créer. Il a eu des idées pour un compresseur à neige, de la soie artificielle, de l’ivoire synthétique, un piano électrique et bien d’autres.

Le brainstorming a été l’astuce incontournable pour les créatifs à travers l’histoire, car il permet d’écarter les critiques internes. C’est un exercice qui nous permet de nous exprimer librement sans peur de jugement car l’objectif est de générer des idées en qualité et non en quantité.

En plus de cela, le brainstorming nous aide à découvrir nos passions enfouis au plus profond de nous.  Cela nous permet de cartographier les domaines qui nous passionnent et sur lesquels nous pouvons ensuite nous concentrer et développer notre idée de business ou projet.

Nous pouvons même réaliser que nous sommes passionnés par quelque chose qui ne relève pas de notre profession ou de nos compétences. Cela peut sembler décourageant à première vue de ne pas avoir les compétences adéquates mais pour te rassure des recherches sur les start-ups les plus performantes ont montré qu’il n’est pas nécessaire d’être un spécialiste d’un secteur donné pour trouver des solutions originales aux problèmes. Au contraire ne pas tout connaitre est la meilleure manière d’innover. 

Tu peux faire l’exercice de brainstorming avec moi. Met sur pause le podcast prends une feuille ou un cahier et un stylo et note 30 à 50 idées qui te viennent en tête !

Utilise et garde cette feuille comme base pour toutes tes idées !

Point 2 : Les problèmes du quotidien sont des nouvelles idées.

L’auteur nous partage l’exemple de Mark Zuckerberg qui avait un problème : aucune fille ne voulait sortir avec lui ! Il a donc créé facebook pour pallier à son problème, au final est ce que ça la rendu plus séduisant je ne pense pas mais ça l’a en tout cas rendu riche. Facebook, par conséquent, comme la plupart des inventions, a commencé comme une solution à un problème. Pour créer tes propres solutions, tu dois identifier les problèmes qui méritent d’être résolus.

Le monde regorge de petits problèmes ! Et comment trouvez le bon problème et la bonne solution ? L’auteur nous suggère de commencer par identifier les problèmes quotidiens qui nous dérangent. 

L’auteur nous invite également à apprendre à identifier les problèmes en les questionnant continuellement. En posant la simple question «quel est le problème?». Habituellement on nous dit d’être positif mais quand il faut chercher une idée de business il faut voir le monde d’un œil pessimiste car cela nous aide à porter une attention particulière aux choses problématiques dans notre quotidien. 

Les problèmes que nous rencontrons dans la vie quotidienne sont plutôt banals, par exemple mon chat veut trop attaque mes plantes, problème banal mais résoudre ses problèmes n’est absolument pas banal. Développer de nouvelles solutions peut présenter un énorme défi technique. Et lorsqu’elles sont bien faites comme facebook, Mcdo elles peuvent apporter beaucoup d’argent et profiter à de nombreuses personnes dans le monde entier.

L’auteur nous partage un exemple et une problématique à laquel bon nombre de personnes sont confrontés : avoir la bouche sèche la nuit ce problème a été résolu par Biotène et Therabreath; ils ont créé des bains de bouche qui augmentent la salivation pour empêcher la bouche de se dessécher.

Un autre exemple avec de problème résolu par un Bruce Johnson du Minnesota – il avait du mal à respirer la nuit il a donc cherché une solution à son problème. En créant les bandelettes nasales Breathe Right, il a également aidé de nombreuses autres personnes à résoudre ce problème, créant ainsi une entreprise de plusieurs millions de dollars.

 

Point 3 :  Partir de ce qui existe pour innover

Il y’a deux types d’innovation : Inventer une idée from scratch, ou bien partir d’une idée existante et l’améliorer.

 

Des milliers d’entrepreneurs ont utilisé l’invention du smartphone comme base de leurs inventions – des applications ! 

La technologie existante peut nous aider à imaginer et générer de nouvelles idées de services. Tu peux choisir une domaine ou une technologie qui t’impressionne, considère ses atouts, et réfléchis à la façon dont tu pourrais améliorer un outil ou un objet. Dans le livre on nous partage l’exemple, les drones télécommandés, en tant qu’innovations utilisées pour la guerre, les drones sont maintenant utilisés dans des circonstances totalement différentes comme la photo ou la vidéo.

La force des drones réside dans leur capacité à se rendre d’un point A à un point B sans trafic ni obstacles les arrêtant dans leur courses, ça peut être une bonne solution en cas de situation d’urgence. Les drones pourraient livrer des kits médicaux à ceux qui en ont besoin en urgence, ou ils pourraient livrer et jeter des gilets de sauvetage aux nageurs en train de se noyer. bref existe d’innombrables possibilités, tu peux toi aussi faire l’exercice choisis une technologie et réfléchis à d’autres manières ou elle pourrait être utile.

 

Partie ‘4 : Donne vie à tes idées

 

Avant l’invention du téléphone, l’idée d’Alexander Graham Bell d’envoyer des voix à travers un fil semblait être complétement absurde et insensé et totalement enfantin comme idée. Mais avoir un esprit enfantin est une force quand on cherche à innover car il a été prouvé que les enfants ont un esprit plus créatif que les adultes. Si nous voulons avoir de grandes idées, nous devons laisser la place à notre enfant intérieur.

En 1968, le chercheur en sciences sociales George Land a donné un test de créativité de la NASA à 1 600 enfants ils leurs ont fait refaire le test cinq ans plus tard. Les résultats ont été flagrant. À l’âge de cinq ans, près de 100 pour cent des enfants ont fait preuve de créativité au plus haut niveau, mais à peine cinq ans plus tard, seuls 30 pour cent des enfants affichaient le même niveau de créativité.

La même étude a montré que seulement 12% des jeunes de 15 ans affichaient un haut niveau de créativité – un pourcentage similaire de créativité que la plupart des adultes affichent. Alors, comment renouer avec les cerveaux créatifs de nos cinq ans ? En repensant à nos souhaits.

Quand on avait 5 ans et qu’on nous posait la question : Que souhaites-tu faire ? En tant qu’enfants, nous répondions à des choses comme «J’aimerais pouvoir voler!» ou « J’aimerais pouvoir me téléporter dans un autre monde! » De l’avion à la réalité virtuelle, de nombreux souhaits d’enfance se sont transformés en quelques-unes des inventions les plus passionnantes.

Les grandes idées prennent vie lorsque nos côtés créatifs et rationnels sont capables de travailler ensemble. Une fois que tu as redécouvert tes souhaits enfantins, ramène ton esprit adulte rationnel pour trouver des moyens de concrétiser tes souhaits. Même si tu penses que tes idées sont absurdes, continue à réfléchir ! La solution pourrait être l’opportunité pour toi d’être à l’aise financièrement !

Point 4 :  Le Singletasking améliore les compétences sociales 

L’auteur nous partage la technique du « et » pour trouver une nouvelle invention en moins de 30secondes ? Il nous partage une de ses anecdotes. En effet, l’auteur a rejoint les bibliothécaires de la Chicago Public Library pour les aider à travailler leur créativité. Il les a mis au défi de proposer une toute nouvelle idée en seulement 30 secondes; il leur a également enseigné la technique du «et» pour les aider. Le résultat a été surprenant.  Chaque bibliothécaire a proposé quelque chose d’original.

La technique du «et» consiste simplement à combiner deux mots qui n’ont apparemment rien à voir l’un avec l’autre. Les bibliothécaires ont reçu deux jeux de cartes avec soit des noms, soit des adjectifs. On leur a alors dit de choisir deux cartes et de développer une nouvelle invention basée sur la combinaison de mots.

Cela a conduit à des moments de génie comme la « chaussette illuminée», une idée de chaussettes qui brillent dans le noir pour que vous puissiez les trouver facilement tôt le matin, ou simplement des chaussettes lumineuses du samedi soir !

Comment pourrions-nous appliquer la technique du «et» si nous avons déjà une idée du secteur dans lequel nous souhaitons créer une entreprise ? Par exemple fleuriste.

Ce que l’auteur nous suggère de faire est de personnaliser la technique pour faire de l’un des mots un nom fixe. Dans ce cas, il peut s’agir de «fleurs», que nous pouvons combiner avec au moins 20 noms ou autres adjectifs. On pourrait par exemple nous vous retrouver avec la combinaison de «fleurs» et de «célébrités »

Eh bien, pourquoi pas collaborer avec une célébrité pour concevoir un beau bouquet signature, ce coup de communication te permettrait de dynamiser ta marque.

Point 5 : Internet est notre ami 

Internet est une source d’inspiration fascinante et dynamique à qui sait utiliser cet outil à bon escient.

Aujourd’hui, les blogs et sites Web sont constamment mis à jour. Cela fait d’Internet une source fiable d’informations sur ce qui se passe dans le monde à cet instant ce qui est intéressant c’est que beaucoup d’informations sont accessibles gratuitement en ligne.

Reste à l’affut des tendances et de l’actualité en utilisant la technique du QQOQCP Ce sont six questions simples à se poser :  qui , quoi , quand ,  , pourquoi et comment ? 

L’auteur nous partage un cas pratique avec les à la pleine conscience dans les salles de classe de plus en plus tendance.

Qui d’autre pourrait avoir besoin d’une formation à la pleine conscience ? Des médecins travaillant de longues heures dans les hôpitaux

 Quel genre d’exercice ? Les exercices destinés à abaisser la tension artérielle semblent prometteurs. Quand, où et pourquoi voulez-vous enseigner la pleine conscience? Peut-être à des mariés lors de leur cérémonie de mariage, pour les aider à faire démarrer leur mariage avec compassion.

Enfin, on pourrait se demande comment la pleine conscience pourrait devenir une entreprise viable, en tenant compte du financement, des preuves scientifiques et de l’attrait populaire. Ces questions devraient donner un aperçu de la façon dont on pourrait développer une nouvelle entreprise.

Point 7 : La technique du panneau d’affichage pour trouver l’avantage de votre produit.

Le panneau d’affichage est une technique tu nous aide à identifier ce qui distingue notre produit en trois étapes clés. Tout d’abord, être clair sur notre idée et sur le problème qu’elle résout pour les clients dans leur vie de tous les jours, sans oublier de créer un nom accrocheur qui marque les esprits.

Deuxièmement, liste tous les avantages ou points positifs de ton idée ou produit . Que peut-il faire pour tes clients? Et troisièmement, choisis le meilleur atout de ton idée, service ou produit; ce sera la phrase d’accroche pour vendre ton idées aux clients.

Résumé final

Le message clé de ce livre :

Le brainstorming, la technique du «et» en passant par le panneau d’affichage, sont des stratégies efficaces pour ne plus faire face au syndrome de la page blanche.