Episode 12

PAUSE

Découvre le livre de Rachel O’meara qui s’intitule « Pause » un excellent ouvrage sur l’importance de prendre une pause et du recul pour mieux se retrouver. Comment réussir à prendre une vraie pause ? Comment tirer tous les avantages d’une pause ressourçante ? Prends note de toutes ces leçons !  

Hosts 

Safaa 

Ressources

Pause 

Vidéos à visionner

 

 

A propos de l’épisode

Durant ses derniers mois nous avons vu tout ce qui est à la motivation, à la productivité, à l’entrepreneuriat à l’organisation et si aujourd’hui on apprenait à prendre une pause. Dans ce livre, l’auteur nous partage une multitude de conseils pour apprendre à prendre du recul et des pauses dans ce quotidien effréné. Aujourd’hui je te partage le résumé du livre Pause de rachel omera

 

Dans ce livre on comprend bien que prendre du temps pour soi est une affaire sérieuse. Comment te sens-tu lorsque ton réveil sonne ? Est-ce que tu te sens pleine de motivation et d’entrain ou au contraire tu te sens bien trop fatiguée pour affronter cette nouvelle journée ? Si c’est le 2ème réponse alors il est peut-être temps de prendre une vraie pause et réévaluer tes priorités.

Haut du formulaire

Bas du formulaire

 

Partie 1 : Les signes qui prouvent que tu as besoin d’une pause

Une pause est un moment de réflexion et de détente pendant lequel on prends le temps de se réaligner avec nous même et notre intuition

Les deux signes les plus courants sont la démotivation total au travail même si tu aimes ton travail et de mauvaises performances.

L’auteure nous partage sa propre expérience pour illustrer le propos et nous dit qu’elle a constaté ce signe lorsqu’elle travaillait chez Google.

Au début, elle trouvait son travail très épanouissant, mais avec le temps, et petit à petit elle se rendait compte qu’elle commençait à fatiguer. Elle Avait du mal à faire avancer les choses aussi vite que ses supérieurs le souhaitaient. Accablée et épuisée, elle a donc perdu tout son enthousiasme.

Sans surprise, elle était improductive. Elle sentait qu’elle avait besoin d’une pause pour se remettre les idées au clair.

Les mauvaises performances et le mécontentement sont des indicateurs assez précis que prendre une pause pourrait être une bonne option. Un autre signe … Une sur-utilisation de ses appareils digitaux. Si tu remarques que tu utilises même ton téléphone ou ordinateur lors de tes jours OFF et temps de pause, c’est un excellent indicateur qui t’indique qu’il faut te déconnecter et prendre une pause.

Il ne faut pas considérer le fait de prendre une pause comme étant quelque chose de dramatique, qui va vous freiner dans vos projets bien au contraire. Faire une pause peut t’inviter à explorer de nouvelles opportunités et te rebooster dans ton travail.

Petit exercice pour toi, reste attentive à ton comportement : Es-tu souvent irritée, énervée, contrariée dans ton travail ? Ou bien es-tu accro à la technologie ? Si tu réponds oui à l’une de ces questions, commence à planifier une pause dans ton agenda !

 

Partie 2 : Planifier des moments de pause

 

Une pause peut être relaxante et amusante, et elle peut avoir un tout autre objectif que simplement décompressé. Prendre un temps mort, c’est accomplir quelque chose extrêmement important pour toi. Et pour ce faire, tu dois savoir quelles sont tes aspirations .

Les aspirations sont tes désirs les plus profonds. Quand on à la tête dans le guidon, on se laisse très facilement distraire et on ne prend plus le temps de nous connecter à nos aspirations profondes.

Alors, comment découvrir ce qui compte le plus pour toi ?

Eh bien, il y a une astuce astucieuse pour vous aider à comprendre cela. C’est ce qu’on appelle le test «pour ça».

L’auteur nous partage une astuce que je vais à mon tour te partager.

Commence par penser à quelque chose que tu veux, maintenant demande toi pourquoi tu le veux en ajoutant « pour que »

On nous partage l’exemple de Bob qui veut de l’argent. « Pourquoi? » se demande-t-il. « Pour que je puisse partir en vacances.»

Mais il ne s’arrête pas là. Il ne cesse de poser la même question. Il veut des vacances pour pouvoir faire du saut à l’élastique. Pourquoi? Eh bien, faire ça le ferait se sentir plus vivant.

C’est la fin de la chaîne. Le véritable désir de Bob est de se sentir plus vivant.

C’est le premier pas. Une fois que vous savez quels sont vos désirs, vous pouvez planifier votre pause pour répondre exactement à ce besoin.

L’auteure nous suggère de faire un brainstorming et de faire un croquis de la pause idéale. Note ensuite des mots clés et des idées. Il peut s’agir de lieux ou d’activités comme «plage» ou «vélo». Ecris tout cela dans ton agenda pour t’en souvenir.

Il faut maintenant poser ses intentions . Pense à tes aspirations et demande-toi ce que tu aimerais accomplir pendant ta pause. Un exemple «apprendre à profiter de l’instant present».

 

Partie 3 : Faire le point sur ses ressources

 

Il est essentiel de savoir ce que tu veux accomplir pendant ta pause, mais il y a autre chose à considérer avant de se lancer: les ressources à ta disposition.

L’auteure nous parle des trois cadrans de pause .

Pour cela elle nous invite à penser tableau de bord d’une voiture, avec son écran nous indiquant la quantité de carburant et d’huile dont on dispose. Avant de prendre la route j’ose imaginer que tu vérifies tout cela ?

Eh bien, il est tout aussi vital de jeter un œil sur tes cadrans de pause avant de partir. De cette façon, tu sauras que tu as suffisamment d’essence dans le réservoir pour atteindre ta destination.

Commençons par les deux premiers cadrans. Ceux-ci mesurent tes actifs matériels – argent et temps.

Le cadran de l’argent est la première chose que tu dois regarder. Disons que tu prends une pause du travail. Vas-tu prendre un congé payé ou sans solde?

Ensuite, il y a le cadran de l’heure. Cela t’indiquera le temps où vous pouvez faire une pause. Il est essentiel que tu disposes de suffisamment de temps.

Maintenant que tu as pris connaissance des cadrans temps et argent tu peux jeter un œil à ton cadran d’activité.

Il s’agit essentiellement d’un outil pour t’aider à évaluer les activités que tu peux planifier compte tenu des ressources disponibles.

Tu auras peut-être beaucoup de temps mais pas beaucoup d’argent. Dans ce cas un séjour à la découverte de ta ville pourra être intéressant. Si tu as à la fois du temps et de l’argent, pourquoi pas envisager de voyager. Si tu manques d’argent et de temps. Alors pourquoi pas essayer une promenade dans un parc ou un pique-nique avec tes amis. Comme tu peux le voir, les trois cadrans sont interdépendants. 

Partie 5 : Tire le meilleur parti de ta pause et détache toi des pensées limitantes

 

Se détacher des pensées limitantes. Une croyance limitante est profondément enracinée en nous et nous la considérons comme étant une vérité vraie et lorsque les choses se compliquent, on a très vite tendance à se réfugier dans nos pensées limitantes. En fin de compte, elles peuvent nous empêcher de faire ce qui nous tient vraiment à cœur.

Mais une fois qu’on commence à remarquer et à comprendre nos croyances limitantes, on peut commencer à les changer.

Ces vieux schémas de pensée sont ce que l’auteur appelle des boucles de négativité stockées dans notre bibliothèque mentale.

Nous avons différentes peur : la peur de perdre le contrôle de ne pas savoir ce qui va se passer ensuite. Nous avons des comportements d’auto-sabotage qui nous disent qu’on ne mérite pas de prendre des pauses, qu’il est préférable de rester dans la situation dans laquelle nous sommes actuellement.

Grâce à ce que les scientifiques appellent la neuroplasticité – la capacité de notre cerveau à créer de nouvelles voies neuronales on peut donc transformer ces pensées négatives en une nouvelle playlist mentale plus positive, et ainsi changer la structure même de nos pensées et attitudes.

Un excellent exercice que je conseil est de verbaliser la pensée limitante, comprendre d’où elle vient et à quel moment elle intervient, puis la contredire avec un contre-exemple et répéter l’opération.

Les  croyances limitantes sont profondément ancrées. Il faut du temps et des efforts pour les changer. Mais continue à faire ce type d’exercices tu verras une amélioration progressive.

 

Partie 6 : Encourager le positifs

 

Une pause ne devrait pas être une to-do liste interminable de choses à faire. Le temps libre est précieux. Il est donc important de ne le perdre en tombant dans ses vieilles habitudes en perdant du temps sur Internet ou de dormir jusqu’à très tard le matin.

Avant d’entamer ta pause, pense à écrire entre trois et cinq règles claires pour t’aider à avoir une bonne pause ressourçante.  Ces règles peuvent être la limitation de l’utilisation de ton smartphone à 30 minutes par jour, désactiver toutes ses notifications.

Pour changer ses mauvaises habitudes il ne suffit pas seulement de les abandonner, je pense que tu l’as bien compris il faut la remplacer par une habitude saine.  

Prends soin de toi, de ta santé mentale, promène toi dans un parc ou dans la nature, octroie toi des moments bien-être.

L’auteur nous suggère de penser sur le long terme. Quels changements souhaites-tu apporter à ta vie après ta pause?

Réfléchir à tes habitudes est un bon point de départ. 

L’auteur a partagé les habitudes qu’elle trouvait épanouissante et qu’elle souhaitait conserver. Il s’agit notamment de prendre une pause thé tous les jours dans l’après-midi, d’inviter des amis à dîner une fois par mois, de blogguer et de tenir un journal.

La liste des habitudes qu’elle avait hâte de se débarrasser comprenait de se ronger les ongles, de regarder trop la télévision, de boire trop d’alcool et de passer plus d’une heure par jour sur les réseaux sociaux.

Elle a également pris le temps d’identifier ses compétences et ses forces ce qui l’a aidée à réfléchir de manière plus productive aux types d’emplois pour lesquels elle souhaitait postuler.

Haut du formulaire

Partie 7 : Après ta pause que se passera-t-il ?

Pour faciliter la réflexion, tu peux te poser quelques questions révélatrices comme Qu’as-tu tiré comme leçon lors de cette pause? En as-tu appris davantage sur tes aspirations? Veux-tu continuer sur le même chemin ? Qu’est ce que tu ne tolères plus dans ta vie ?

Répondre à ces différentes questions peut t’aider à mettre les choses en perspective.

L’auteure nous suggère de créer une sorte d’inventaire de nos forces c’est un bon moyen pour garder confiance en soi et en ses compétences. Lorsque l’auteure a fait le point sur ses talents et atouts, elle a découvert qu’elle était une femme performante, positive et encourageante. Le savoir l’a aidée à trouver da nouvelle voie professionnelle.

À présent, vous aurez un bon aperçu de la façon dont vous avez grandi en tant que personne. Ensuite, vous devrez décider si vous souhaitez retourner à votre vie d’avant-pause ou rechercher de nouvelles aventures.

La croissance est le résultat de l’apprentissage de quelque chose de nouveau. Si tu as passé ta pause à apprendre à te connaitre alors c’est une nouvelle compétence que tu as développée.

Prendre le temps de faire une pause comme une année sabbatique en vaut la peine. C’est à la fois nourrissant et régénérant. À la fin de ta pause, tu auras une compréhension beaucoup plus profonde de tes véritables besoins et désirs. Et cela te préparera assurément à tes futures nouvelles aventures.   

Résumé final

 

Si tu commences à te sentir mal en allant au travail alors il est peut être temps de prendre une vraie pause.

Commencez petit et planifie une mini-pause dès aujourd’hui.

Éteins ton téléphone. Vide ton esprit de toutes les distractions et concentre toi sur toi.